Andreas Ottensamer

At the Menton music festival in

Andreas Ottensamer - © Stefan Höderath

Clarinette

Andreas Ottensamer naît le 4 avril 1989 à Vienne dans une famille aux origines hongroises. Fils d’un clarinettiste, il fait son apprentissage musical au piano et étudie également le violoncelle. Inscrit à l’Université de Vienne en section artistique et musicale, il suit les cours de Johann Hindler en classe de clarinette et se spécialise dans cet instrument, à l’instar de son frère Daniel.

Après un passage par l’Université d’Harvard aux États-Unis, Andreas Ottensamer est engagé dans l’Orchestre Gustav Mahler, l’Orchestre de l’Opéra de Vienne et l’Orchestre philharmonique de Vienne. En 2009, il rejoint Berlin où il devient le clarinettiste solo de l’Orchestre symphonique allemand puis, à partir de mars 2011, du prestigieux Orchestre philharmonique de la capitale. Depuis 2005, il se produit parallèlement au sein du trio The Clarinotts comprenant son père Ernst et son frère Daniel. La formation donne des concerts à travers le monde et enregistre occasionnellement.

En 2011, Andreas Ottensamer collabore à l’album de Tori Amos, The Night of the Hunters, qui inclut des orchestrations de ses chansons. Deux ans après, le clarinettiste décroche un contrat d’artiste solo avec la branche classique de Mercury Records, en partenariat avec Deutsche Grammophon. Le musicien fait ses débuts discographiques avec l’album Portraits - The Clarinet Album paru en juillet 2013 et comprenant des pièces de Domenico Cimarosa, George Gershwin et Aaron Copland conduites par le chef d’orchestre Yannick Nézet-Séguin et l’Orchestre philharmonique de Rotterdam.
En 2015, Brahms : The Hungarian Connection explore les œuvres du compositeur allemand liées à ses racines, tels les danses et valses hongroises et le Quintette pour clarinette et cordes en si mineur, op. 115…

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTNERS AND SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image