Beatrice Rana

At the Menton music festival in

Beatrice Rana - © Nicolas Bets

Beatrice Rana au Festival de Musique de Menton en 2019 - © Christian Merle


Piano

Née dans une famille de musiciens dans le sud de l’Italie, Beatrice commence ses études de piano à l’âge de 4 ans et devient l’élève de Benedetto Lupo au Conservatoire Nino Rota. Elle est rapidement révélée à l’échelle internationale en remportant le 1er Prix et tous les prix spéciaux du Concours International de Montréal.

En juin 2013, elle remporte à 20 ans le 2e Prix et le Prix du Public du très prestigieux concours Van Cliburn aux Etats-Unis, qui la propulse au plus haut niveau.

Depuis, elle se produit régulièrement dans les salles et festivals les plus illustres comme le Konzerthaus et le Musikverein de Vienne, la Philharmonie de Berlin, le Concertgebouw d’Amsterdam le Lincoln Center et Carnegie Hall à New York, la Tonhalle de Zurich, le Wigmore Hall, le Royal Albert Hall de Londres, la Philharmonie de Paris et le Théâtre des Champs-Elysées, le KKL de Lucerne, le Philharmonie de Cologne, la Philharmonie et le Prinzregententheater de Munich, l’Alte Oper de Francfort, le Walt Disney Hall et le Hollywood Bowl de Los Angeles, les festivals de Ferrara Musica, Verbier, Gstaad, la Roque d’Anthéron, Montpellier Radio-France Festival…

Elle travaille avec les plus grands : Riccardo Chailly, Yannick Nézet-Séguin, Fabio Luisi, Emmanuel Krivine, Bernard Labadie, Jun Märkl, Trevor Pinnock, Mirga Grazinyte-Tyla, Fabien Gabel, Lahav Shani, James Gaffigan, Youri Temirkanov, Andrés Orozco-Estrada, Susanna Mälkki, Leonard Slatkin ou Zubin Mehta, avec des orchestres comme l’Orchestre National de France, le London Philharmonic Orchestra, le BBC Symphony Orchestra, le Philadelphia Orchestra, le Los Angeles Philharmonic, l’Orchestre de la NHK de Tokyo, le Seoul Philharmonic, l’Orchestre Philharmonique de Saint-Petersbourg, le Tonkünstler Orchester de Vienne, la Filarmonica della Scala….

En novembre 2015 son premier album chez Warner Classics consacré au 2e concerto de Prokofiev et au 1er concerto de Tchaikovsky, accompagnée par l’orchestre de l’Accademia di Santa Cecilia di Roma dirigé par Antonio Pappano reçoit les meilleures distinctions (Editor’s Choice de Grammophone Magazine, Disque du Mois de BBC Magazine, Révélation de l’Année lors des BBC Music Awards 2016). Le Times la compare alors à Martha Argerich par « ce mélange d’articulation musclée, de clarté éblouissante et de malice ».

En 2017, sa magnifique version des Variations Goldberg fait date dans l’histoire discographique et lui vaut d’être couronnée par de nombreuses distinctions.

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTNERS AND SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image