Jordi Savall

At the Menton music festival in

Jordi Savall - © David Ignaszewski

Jordi Savall au Festival de Musique de Menton en 2019 - © Christian Merle


Direction

Mondialement reconnu, le travail de Jordi Savall s’attache à la revalorisation des répertoires aussi bien spécifiques qu’universels des musiques d’Europe, de la Méditerranée et du monde entier.

Il commence sa formation musicale, dès l’enfance, en chantant dans le chœur d’Igualada (Catalogne), sa ville natale ; puis il complète ses études en se spécialisant dans le violoncelle pour terminer son cursus au Conservatoire de Barcelone. Dès 1965, il étudie, en autodidacte, la viole de gambe et la musique ancienne (Ars Musicae) puis parfait sa formation à la Schola Cantorum Basilensis (Suisse) où, en 1973, il succède à son maître August Wenzinger. Il y enseigne toujours. Avec trois formations musicales comme Hespèrion XXI (1974), La Capella Reial de Catalunya (1987) et Le Concert des Nations (1989), fondés conjointement avec Montserrat Figueras, Jordi Savall explore, crée et offre un univers d’émotions et de beauté tout en faisant découvrir la viole de gambe et les musiques d’ici et d’ailleurs tombées dans l’oubli.

Grâce à sa remarquable participation au film d’Alain Corneau Tous les matins du monde, (César de la meilleure musique de film), à son intense activité concertiste (plus de 140 concerts par an), discographique (6 enregistrements par an) et grâce à la création de son label d’édition musicale, Alia Vox (1998), il est parvenu à prouver que la musique ancienne n’est pas obligatoirement élitiste et qu’elle peut intéresser un public toujours plus jeune et nombreux.

Son parcours lui a valu de nombreuses distinctions : Commandeur dans l’ordre des Arts et des Lettres et Chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’Honneur par le ministère de la Culture français, Docteur Honoris Causa par les universités de Louvain, Barcelone, Evora, Utrecht, ambassadeur de l’Union Européenne pour « le Dialogue Interculturel et Artiste pour la Paix » au sein du programme « Ambassadeur de Bonne Volonté de l’UNESCO », avec Montserrat Figueras, le prix Praetorius de Musique du ministère de la Culture et de la Science de Basse Saxe dans la catégorie Prix international de Musique pour la Paix, le prix Helena Vaz da Silva 2015 au siège de la Fondation Calouste Gulbenkian à Lisbonne, une récompense attribuée à des artistes qui défendent et diffusent le patrimoine culturel européen…

Son importante discographie, de plus d’une centaine d’enregistrements avec plusieurs labels discographiques, est régulièrement couronnée par des récompenses prestigieuses.

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTNERS AND SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image