Sylvain Blassel

Au festival de musique de Menton en :

Sylvain Blassel - © DR

Mathilde Caldérini et Sylvain Blassel au Festival de Musique de Menton en 2019 - © Christian Merle


Harpe

Originaire de la région nantaise, Sylvain Blassel étudie la harpe avec Fabrice Pierre au CNSM de Lyon, d’où il sort diplômé en 1998. Autant porté par la harpe que par la direction d’orchestre, il est aussitôt engagé pour deux ans comme chef assistant à l’Ensemble InterContemporain, où ses rencontres avec les compositeurs Pierre Boulez, György Kurtag, György Ligeti, Brian Ferneyhough, ou Helmut Lachenmann sont particulièrement déterminantes.

Après avoir joué au sein des principaux orchestres français, il se joint régulièrement aux concerts et tournées du Berliner Philharmoniker, sous la direction de Sir Simon Rattle, Gustavo Dudamel, Alan Guilbert, Vladimir Jurowsky, et précédemment, Claudio Abbado, qui l’a profondément marqué.

Désireux d’enrichir son répertoire, Sylvain Blassel s’est fait une spécialité de transcrire ou adapter un patrimoine couvrant Guillaume de Machaut à la musique d’aujourd’hui. En 2007, il grave chez Warner, en première mondiale à la harpe, les Variations Goldberg de J.S.Bach sans changer la moindre note. L’enregistrement est unanimement salué par la presse : « la douceur du son de S. Blassel révèle une interprétation introspective et intime, ses Goldberg paraissent ainsi très bien adaptées à la harpe » (New York Times, août 2009).

Partant du postulat que le piano exige souvent une dextérité beaucoup plus grande que la harpe, il a cherché à développer une technique lui permettant d’aborder en premier lieu les pièces les plus redoutées des pianistes (Campanella, Rhapsodies Hongroises de Liszt…), mais surtout les plus grands chefs d’œuvres du répertoire, dont les Goldberg et les dernières sonates de Beethoven.
Passionné par l’organologie et les harpes historiques, il aime choisir minutieusement ses instruments en fonction de ses répertoires.

Professeur d’analyse au C.N.R de Rennes, il enseigne également la harpe au C.N.S.M de Lyon aux cotés de Fabrice Pierre et Park Stickney. Il donne régulièrement des master-class dans les grandes écoles internationales : Trinity College of London, Julliard School New York, Toronto Royal Conservatory, Hochschule Hamburg, Prague, Berlin, Séoul, Beijing, Shangai…

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTENAIRES ET SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image